Menu

ASPIRE dévoile une voiture de course pour la Ligue de Course Autonome d’Abou Dhabi (A2RL)

Abou Dhabi, Émirats arabes unis - mardi, 28. novembre 2023


    La Ligue de Course Autonome d’Abou Dhabi organisera son premier événement en avril 2024
    A2RL présente une version améliorée de la voiture de course japonaise Super Formula SF23 avec une vitesse de pointe de 300 km/h
    Les tests de technologie autonome ont commencé avant la course inaugurale en avril 2024.

 

La Ligue de Course Autonome d’Abou Dhabi - A2RL, le plus grand défi d'ASPIRE, a dévoilé pour la première fois sa voiture de développement Super Formula SF23 autonome et hautement modifiée. Le premier aperçu de la voiture autonome s’est déroulé aux bureaux d’ASPIRE à Abou Dhabi, tout près du célèbre circuit Yas Marina, où se déroule actuellement le premier événement de la saison, le Grand Prix de Formule 1 d’Abou Dhabi 2023. A noter que le célèbre circuit Yas Marina est le même site où se déroulera l’édition inaugurale de l’A2RL en avril prochain.

 

Des journalistes de renommée mondiale, représentant les publications automobiles et de courses les plus réputées au monde, étaient également présents pour assister au dévoilement spectaculaire de la nouvelle voiture, ce qui renforce le statut de la voiture en tant que pionnière dans l'industrie du sport automobile.

 

En avril 2024, dix équipes venant de l’Amérique du Nord, d’Europe, des Émirats arabes unis et d’Asie s'affronteront pour revendiquer une part de la bourse de 2,25 millions de dollars américains.

 

L’objectif principal de la série est de stimuler l’innovation et le développement dans la technologie de conduite autonome, dans le but ultime d’améliorer la sécurité routière.

 

Développée par la société Dalarra, constructeur reconnu de voitures de course automobile, la nouvelle série exploite au mieux la voiture de course Super Formula SF23, avant-gardiste et incroyablement rapide. Toutes les voitures seront équipées d’un ensemble de capteurs, d’unités de contrôle et d’une fonctionnalité autonome de base.

 

La voiture autonome dévoilée aujourd’hui, sortie tout juste de la piste, venait de compléter avec succès une semaine de tests rigoureux. Les participants ont pu découvrir comment le vaste programme de tests d’A2RL est parvenu à affiner la plateforme de base SF23. Les tests comprennent la validation de plusieurs capteurs, modules de contrôle et logiciels de contrôle autonomes. Une fois finalisée, cette plateforme de base sera mise à la disposition des dix équipes participantes à la course inaugurale A2RL sur le circuit de Yas Marina le 28 avril 2024.

 

Son Excellence Faisal Al Bannai, secrétaire général du Conseil de recherche en technologies avancées, l'entité mère d'ASPIRE, a déclaré : « Nous allons profiter de cette opportunité excitante en utilisant les sports extrêmes pour réaliser des avancées techniques. A2RL représente un investissement significatif dans la construction d’un écosystème de mobilité autonome à Abou Dhabi. Son objectif est de démontrer la mise en œuvre sécurisée de véhicules autonomes et de favoriser de nouveaux investissements pour les fabricants d’équipements d’origine (OEM) pour encourager leur adoption généralisée, contribuant ainsi à améliorer la sécurité routière ».

 

Pour sa part, Stéphane Timpano, PDG d'ASPIRE, a commenté : « Nous sommes ravis de présenter la nouvelle voiture de course autonome participant à la course A2RL aux médias mondiaux. Ce fut une occasion passionnante de discuter de nos plus récents développements et tests, en mettant en vedette la motivation et les concurrents participants à la compétition. La course de l’A2RL est destinée à être un événement emblématique dans le monde des courses autonomes, permettant de déplacer l’attention des pilotes vers les ingénieurs, les scientifiques et les programmeurs brillants derrière les systèmes de course autonome ».

 

La première course A2RL se déroulera sur le circuit de Yas Marina en avril 2024.

 

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le lien suivant : a2rl.io.

 

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Permalink
https://www.aetoswire.com/fr/news/2811202336111

Contacts

Jennifer Dewan, Directrice principale des communications

jennifer.dewan@tii.ae.


Christopher Foster, Directeur, Navigate Partners
christopher@navigate.partners

 

Go Back

Comment

Blog Sear

Comments

There are currently no blog comments.